Accueil > Dossier L'Eau et la Santé > Les vertus thérapeutiques de l'eau
Eau minérale
Eaux de source et eaux minérales
Ces eaux proviennent des nappes souterraines. Les eaux dites de source font l'objet d'une réglementation précise. Elles sont naturellement conformes aux normes de potabilité. Les seuls traitements que l'on peut leur appliquer visent à éliminer certains éléments instables, tels que le fer, les gaz et le manganèse, par filtration, aération ou décantation. Certaines eaux peuvent être également régazéifiées en dioxyde de carbone avant d'être embouteillées. Il existe une centaine de sources en France qui sont ainsi exploitées. Elles sont en général consommées dans les régions où elles sont produites, du fait des coûts de transport.

Les eaux minérales bénéficient, quant à elle, de propriétés particulières. Riches en sels minéraux et en oligo-éléments, elles possèdent des vertus thérapeutiques dont les indications varient selon leur composition. En France, une eau minérale doit obligatoirement avoir reçu un agrément de l'Académie Nationale de Médecine, reconnaissant ses bienfaits pour la santé. La France, qui possède près de 1 200 sources et plus de 70 marques d'eaux minérales, est aujourd'hui le deuxième consommateur mondial après l'Italie, avec une moyenne de 141 litres par an et par habitant.

Ce phénomène, qui s'est considérablement amplifié au cours des dernières années, résulte sans nul doute d'une certaine méfiance à l'égard de l'eau du robinet. Cependant, il n'est pas toujours sans risque. En effet, la consommation fréquente et continue d'une eau fortement minéralisée peut entraîner un apport trop important de certains sels minéraux. Ce qui peut à la longue, être préjudiciable à la santé. C'est pourquoi les médecins et les diététiciens conseillent vivement de ne pas toujours boire la même eau minérale. Enfin, rappelons que le prix d'un litre d'eau minérale est en moyenne 1000 fois plus élevé que celui d'un litre d'eau potable sortant du robinet.

Le thermalisme
Les bienfaits des eaux thermales sont connus depuis l'Antiquité. Bien que plusieurs fois millénaire, le thermalisme apparaît toujours comme une pratique médicale à la fois bienfaisante et efficace, qui apaise les douleurs et réduit la consommation de médicaments. Chaque année, près de 500 000 français suivent une cure en établissement thermal. Il existe en France 102 stations thermales, dont les sources font l'objet d'un arrêté ministériel d'exploitation et dont les établissements thermaux sont obligatoirement agréés et conventionnés par l'Assurance Maladie pour une ou plusieurs indications thérapeutiques.

près de 500 000 français suivent une cure en établissement thermal
Le succès du thermalisme, qui se confirme d'année en année, semble bien correspondre aux exigences actuelles qui portent médecins et malades à privilégier des thérapies naturelles, sans médicament issu de la chimie industrielle et sans effets secondaires. Consommation d'eau thermale, bains en piscine, bains de boue, massages hydrothérapiques, le recours à ces diverses formes de soins permet ainsi de pallier les limites de la médecine traditionnelle, pour certaines maladies chroniques qui nécessitent parfois de longs et difficiles traitements.
Les vertus du thermalisme sont aujourd'hui reconnues pour douze orientations thérapeutiques.
D'autre part, les responsables des stations thermales s'attachent de plus en plus à démontrer les bienfaits d'une cure. A cours des dernières années, des études scientifiques ont été menées pour prouver que le thermalisme contribue à réduire les douleurs et les symptômes de certaines maladies, telles que la lombalgie, l'eczéma, la dépression ou les affections ORL.

Les 12 orientations thérapeutiques du thermalisme

  Affections des muqueuses bucco-linguales
  Affections psychosomatiques
  Dermatologie
  Gynécologie
  Maladies de l'appareil digestif et maladies métaboliques
  Maladies de l'appareil urinaire et maladies métaboliques
  Neurologie
  Phlébologie
  Rhumatologie et séquelles des traumatismes ostéo-articulaires
  Troubles de la croissance
  Voies respiratoires


Eau minérale
Composition et propriétés des eaux minérales
Les eaux sulfurées
Avec un taux élevé de soufre et une forte présence d’acide sulfhydrique, ces eaux sont plus particulièrement indiquées pour le traitement des infections chroniques qui atteignent les muqueuses. Elles sont utilisées contre les maladies respiratoires (rhinites, otites, asthme, bronchites)

Les eaux sulfatées
Fortement chargées en soufre, ces eaux sont indiquées pour les affections du rein. Celles qui contiennent également du calcium et du magnésium interviennent dans le traitement des eczémas, des séquelles et cicatrices de brûlures.

Les eaux chlorurées
Elles contiennent du chlorure de sodium et ont un effet stimulant sur la croissance. Elles sont également indiquées dans le traitement des troubles du développement.

Les eaux bicarbonatées
Elles contiennent du bicarbonate. Les eaux bicarbonatées qui contiennent également du sodium sont particulièrement indiquées pour les troubles de la digestion (affections gastro-intestinales et hépato-biliaires). Celles qui contiennent également du calcium ont un effet anti-inflammatoire qui agit sur les maladies de la peau. Elle sont indiquées pour le traitement de l’acné et des brûlures.

Les eaux à minéralisation spéciale
Elles peuvent être riches en cuivre, en fer ou en arsenic. Les eaux riches en cuivre sont indiquées en dermatologie. Celles contenant du fer sont utilisées pour le traitement de l’anémie et celles qui contiennent de l’arsenic interviennent dans le traitement des allergies